Sommeil à travers le monde

 

Peu importe d'où nous venons, où nous allons, de quelle couleur est notre peau, quelle langue nous sert à communiquer, notre régime alimentaire, notre profession ou nos hobbies : nous avons tous besoin de dormir. Le repos est commun à tous. Ce qui ne veut pas dire que nous dormons tous de la même façon. Bon, certes, jusqu'à preuve du contraire, l'immense majorité des êtres humains dort les yeux fermés. Même si il est prouvé que certaines personnes, un peu comme Gandalf, dorment les yeux ouverts, mais là n'est pas le sujet. Pour le reste, les habitudes changent suivant les pays ou les coutumes. Embarquez donc pour un tour du monde du sommeil. Comment dort-on en Allemagne, en Espagne ou au Japon ? Attention au décollage...

 

Le sommeil en Espagne

De l'autre côté des Pyrénées, c'est bien connu, on mange tard (et bien) et on fait la sieste. Contrairement aux Français, qui jugent parfois hâtivement ceux qui ont pris pour habitude de faire la sieste, les Espagnols eux, ont érigé la discipline au rang d’œuvre d'art. Pourtant, on ne dort pas vraiment plus en Espagne qu'en France. Elle permet juste, l'été, d'échapper aux heures les plus étouffantes et il n'est pas rare que les Espagnols travaillent plus tard pour compenser. Néanmoins, il fut question récemment de supprimer cette sieste, quand elle se déroule dans un cadre professionnel, pour justement augmenter la productivité.

Sommeil à travers le monde

Le sommeil au Japon

Contrairement à ce que l'on peut penser, tous les Japonais ne dorment pas sur des futons. Le futon n'est d'ailleurs même pas originaire du Pays du Soleil Levant mais d'Inde. Néanmoins, il est vrai que le Japon a totalement adopté le futon, même si, de plus en plus, c'est le lit dit occidental qui récolte le plus de faveurs. Lui au moins, plus besoin de le déplier tous les soirs et il est vrai qu'il est aussi plus confortable.

Concernant le temps de sommeil, les Japonais font partie de ceux qui dorment le moins. Seulement 6 heures de sommeil par nuit. Et ce chiffre est en constante baisse depuis les années 70. Sont montrées du doigt une productivité de plus en plus frénétique et la pression exercée par les entreprises sur leurs employés pour les inciter à non seulement respecter les cadences mais aussi à les augmenter. Fait plutôt amusant, au Japon, il est bien vu de s'endormir dans les lieux publics ou dans les transports en commun. Cela porte même un nom. On appelle cela l'inemuri. La preuve que la personne qui s'endort a beaucoup travaillé et mérite donc le plus grand respect.

 

Le sommeil en Suède

Non, le Suédois ne dort pas en kit. Il doit par contre composer avec un ensoleillement plutôt particulier. Pendant le printemps et l'été, il fait jour beaucoup plus longtemps que chez nous et l'hiver, c'est bien-sûr l'inverse. L'obscurité est alors quasiment perpétuelle. Voilà qui a de quoi perturber le cycle de sommeil. Heureusement, les Suédois, comme les Islandais ou d'autres peuples situés dans ces régions du globe, ont parfaitement su s'adapter. Il n'y a en Suède pas plus d'insomniaques. Le manque de luminosité pendant la saison hivernale n'impacte visiblement pas non plus le moral des habitants. Par contre, si vous devez passer du temps en Suède, attendez-vous à être un peu perturbé. On ne s'habitue pas du jour au lendemain.

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil en Allemagne

En Allemagne, il est courant d'utiliser deux lits jumeaux que l'on colle l'un à l'autre. Un peu comme dans certains hôtels. Ainsi, l'indépendance de couchage est assurée. On peut également n'utiliser qu'un seul drap housse pour bien unifier les deux matelas et le tour est joué ! On remarque également que beaucoup d'Allemands ont pris le parti de ne pas unifier les deux lits jumeaux et d'utiliser deux couettes. Mais ces personnes ont-elles essayé les matelas à mémoire de forme qui, grâce à leur technologie, offrent une grande indépendance de couchage ?

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil aux États-Unis

Au pays de l'Oncle Sam, on aime les lits bien épais et les coussins. Là, bas, bien souvent, les couchages sont impressionnants. Le sommier tout d'abord, est extrêmement épais. Le matelas également. Ensuite, on retrouve sur les lits jusqu'à 8 coussins (parfois plus). Forcément, au moment d'aller se coucher, il faut tous les enlever car il ne servent à rien d'autre qu'à la décoration.

Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil en Grèce

Il est amusant de constater que si elle n'a pas vraiment pris chez nous, la couverture chauffante a remporté un franc succès chez nos amis grecs. Ils en raffolent. Sauf l'été bien-sûr car comme tout un chacun sait, il fait plutôt torride du côté d'Athènes pendant l'été.

Plus étonnant, les Grecs ne dorment pas nécessairement dans leur chambre et il est normal pour eux de s’endormir sur le canapé devant la télé et d’y passer la nuit plutôt que dans le confortable lit de la chambre à coucher (qu’ils appellent d’ailleurs “lit français”).

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil en Australie

Les Aborigènes ont depuis toujours pour habitude de dormir en groupe. La raison est simple : ainsi, ils se protègent les uns les autres même pendant la nuit. Les enfants et les personnes âgées étant placés au centre.

Outre leurs habitudes de couchage, les Australiens dorment tôt ! À 21h30 en moyenne, les Australiens font de beaux rêves. Il faut dire que le soleil se couche tôt, même en été.

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil au Mexique

Oui, les Mexicains adorent les hamacs. À tel point que parfois, certains d'entre eux, y dorment toute l'année et pas seulement l'été pour faire la sieste après le repas. Une tendance particulièrement développée dans la péninsule du Yucatán. Voilà qui est plutôt surprenant à l'heure où la recherche du lit parfait, pour éviter les douleurs dorsales et autres troubles du sommeil, est au centre des préoccupations.

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil au Botswana

Une autre habitude de sommeil pour le moins insolite (de notre point de vue en tout cas). Au Botswana, mais aussi au Zaïre, on dort généralement quand le besoin se fait sentir. Le jour ou la nuit peu importe. On se couche et on dort quand le corps le demande et tant pis si c'est en plein milieu de la journée et qu'on se réveille à 3 heures du matin.

 Sommeil à travers le monde

 

Le sommeil en Angleterre

Les Britanniques adorent dormir nus. Plus d'un tiers d'entre eux affirment qu'ils préfèrent renoncer aux chemises de nuit, nuisettes et autres pyjamas et dormir complètement nus. Saviez-vous d'ailleurs que dormir nu permet au corps de mieux réguler sa température ? Mais ce n'est pas tout car cela augmente les chances d'avoir une belle peau mais aussi de plus beaux cheveux.

Sommeil à travers le monde