Vous avez du mal à trouver le sommeil ? Vos nuits sont rythmées par de trop nombreux réveils qui vous empêchent de correctement vous reposer ? Vous n'arrivez pas à vous lever le matin et vous passez votre journée dans un état second ? Le résultat d'une récente étude américaine pourrait bien vous intéresser...

sommeil camping

Allons camper pour nous reposer !

Kenneth Wright, un chercheur de l'université de Boulder, dans l'état du Colorado aux États-Unis vient de publier les résultats d'une étude pour le moins insolite. Wright et son équipe aurait en effet découvert les bienfaits du camping pour régler les troubles du sommeil. Passer une nuit sous une tente, dehors, pourrait en effet modifier positivement l'horloge biologique, dont le dérèglement provoque des problèmes pour s'endormir ou plus globalement pour dormir correctement. Le tout en une seule nuit !

repos camping

Le bonheur est dans la tente

Pour arriver à un tel résultat, les chercheurs ont sélectionné 5 personnes qui ont du aller camper, pendant qu'une autre restait dormir en intérieur dans des conditions « normales ». Le test, qui s'est conduit en pleine hiver, a permis de fournir des données sur l'exposition à la lumière ou encore sur la sécrétion de mélatonine.

C'est alors que Kenneth Wright a découvert que les personnes qui avaient dormi dehors s'étaient endormi 2 heures plus tôt qu'habituellement et que leur niveau de mélatonine était plus élevé. La mélatonine qui, pour rappel, est aussi appelée l'hormone du sommeil, est principalement synthétisée la nuit, au moment de l'endormissement.

Il arrive qu'on manque de mélatonine. L'hiver, tout particulièrement, par rapport à un déficit de lumière. Ce qui impacte directement la qualité du sommeil. Indispensable à notre bon fonctionnement, la mélatonine joue aussi un rôle protecteur contre diverses maladies, en plus de posséder des vertus antioxydantes pour le peau et anti-inflammatoires pour l'intestin.

Si vous dormez mal, vous savez ce qu'il vous reste à faire. Une petite infidélité à votre matelas, le temps d'une nuit, et vous retrouverez peut-être les faveurs de Morphée...

Gilles Rolland