Il était une fois un jeune homme qui rêvait de changer le monde. Tout du moins à son niveau. Un garçon qui se mit à travailler sur une idée, dans son garage...

Non, il ne s'agit pas de Bill Gates, mais de Guillaume Rolland, un nantais de 17 ans qui a mis au point un réveil olfactif, capable de vous réveiller grâce à la diffusion d'une odeur agréable...

sensorwake reveil olfactif

Une success story à l'américaine... en France 

Tout va très vite pour ce jeune inventeur qui représente la France en 2014 au Google Science Fair, où son réveil fait partie des 15 nouveautés capables de changer le monde. Mission accomplie. Le rêve est devenu réalité.

sensorwake reveil

Sensorwake : comment ça marche ?

L'objet se présente comme un radio-réveil traditionnel. Avec ses formes design, il est aussi compact que séduisant. Un réveil qui se programme pour diffuser, le matin venu (ou à tout autre moment de la journée si vous êtes un adepte des siestes), un doux parfum pendant 2 minutes, de manière progressive. Après 3 minutes, juste au cas où, l'appareil émet une mélodie. Cerise sur le gâteau, il est possible de personnaliser les odeurs. À ce jour, 7 fragrances sont disponibles, à savoir chocolat, menthe, herbe coupée, bord de mer (à ne pas confondre avec parfum marée. Ici, il s'agit d'un mélange d'embruns marins, de fleur de tiaré et de monoï), de pain grillé et de café, pour les réveils gourmands. À noter que les capsules sont à 100% biodégradables et durent 30 réveils.

Le coffret du Sensorwake est vendu au prix de 99€ avec une capsule parfum pain grillé. Chaque capsule coûte 4.95€.

Alors que sa trouvaille séduit de nombreux utilisateurs à travers le monde, Guillaume Rolland (et son équipe) travaille sur un nouvel objet. Baptisé Oria, cet appareil se propose d'accompagner et de faciliter l'endormissement, mais aussi d'améliorer le sommeil, toujours à l'aide d'une diffusion de parfum spécialement étudiés. 

Gilles Rolland