On en rit souvent, mais pourtant, selon certains cas de figure, la chose doit aussi et surtout entraîner un questionnement. Le ronflement toucherait près de 40% de la population. Chez certains, la chose est occasionnelle, parfois relative à des soirées trop arrosées. Pour d'autres cependant, le phénomène peut s'avérer beaucoup moins anodin...

Chercher la cause

Alors qui ou quoi mettre en cause ? Faut-il blâmer son matelas ou son oreiller ? Faut-il en venir aux méthodes de grands-mères, qui cousaient par exemple une balle de tennis dans la doublure du pyjama des personnes touchées afin que ces dernières ne dorment pas sur le dos (une position qui facilite les ronflements) ? Si vous pouvez toujours essayer, au risque de ne pas dormir très bien, il est plus sage de se tourner vers les causes premières et tenter de faire la différence entre les facteurs identifiables et temporaires, donc évitables, comme le tabac, l'alcool ou encore le rhume, et les ronflements découlant de pathologies, qui résultent généralement d'un problème anatomique.

Mâchoire trop petite, langue trop volumineuse, obésité, dysfonctionnement du système respiratoire... les raisons peuvent être nombreuses.

Quoi qu'il en soit, le problème doit être pris au sérieux, car il peut facilement déboucher sur des phénomènes autrement plus graves, comme l'apnée du sommeil.

explication ronflements

Finalement, aucun rapport véritablement direct n'a été établi entre la literie et les ronflements. Dans ces cas-là, que vous dormiez sur un matelas à mémoire de forme ou quelque chose de plus ordinaire n'a pas vraiment d'importance. Matelas à ressorts ou matelas en mousse ne jouent pas un rôle primordial dans les ronflements qui doivent, vous l'aurez compris, être pris au sérieux.

Les solutions

Il existe sur le marché beaucoup de produits miracles censés stopper les ronflements ou tout du moins les réduire. On pense au dentier anti-ronflements, à la bague, à la gouttière ou encore aux fameux spray, mais le mieux est encore de consulter un médecin généraliste, qui saura vous aiguiller vers un spécialiste.

les 7 nains ronflements

Pour infos, sachez qu'un ronflement peut atteindre 85 décibels, soit l'équivalent, au choix, d'un moteur de voiture et de moto.

Pour celles et ceux qui doivent les subir nuit après nuit, c'est encore une autre histoire...

Gilles Rolland