Intéressons-nous aujourd'hui à celui que l'on montre souvent du doigt en cas d'insomnie chronique ou passagère, à savoir le café !

Buveur de café

L'effet de la caféine sur le sommeil

Tout d'abord, pourquoi le café empêche-t-il de dormir ? La responsable est bien entendu la caféine, qui bloque des récepteurs de l'adénosine, un neurotransmetteur inhibiteur. On en trouve dans le café, dans certains sodas, ou encore dans certaines pâtisseries. Idem pour la théine qui se trouve être exactement la même molécule que la caféine. Seul le nom change, les effets restent les mêmes.

Il faut également savoir que la caféine commence à faire effet sur le cerveau dès la 5ème minute après son ingestion. Ainsi, l’absorption de caféine 30 à 60 minutes avant l'heure du coucher allonge la latence d'endormissement. Elle raccourcit généralement aussi le temps de sommeil et donne l'impression d'avoir « mal dormi ». À noter que chez les gros buveurs de café, ces mêmes effets peuvent diminuer ou bien sûr disparaître. Une personne habituée peut par exemple boire 5 cafés par jour, dont un juste avant d'aller au lit et n’éprouver aucun mal à s'endormir (et bien entendu à rester endormi, oui c'est injuste).

Le café empêche de dormir

 

Evitez de boire un café en fin de journée

Pour les autres, il est généralement conseillé de ne pas absorber de caféine après 17h. Son effet dans l'organisme étant de plusieurs heures. Mais pour ces derniers, qui adorent le goût du café et qui n'envisagent pas de terminer le repas sans une petite tasse, il existe quelque chose de formidable : le déca !

Gilles Rolland