Le sommeil indispensable pour un bon équilibre

On ne le dira jamais assez : il est dangereux de ne pas dormir suffisamment. On ne parle pas ici bien entendu de ceux qui passent de temps en temps des nuits blanches ou même des personnes qui ne dorment que 6 heures pas nuit. C'est surtout sur le long terme que les effets négatifs peuvent commencer à survenir. Une étude récente a par exemple mis en avant que quelqu'un qui dormait moins de 6 heures par nuit pendant plus d'une semaine, nuisait directement à plus de 700 de ses gènes. Une simple nuit blanche ou caractérisée par un temps de sommeil très réduit, provoque directement une augmentation de l’appétit, une résistance moindre aux virus, une plus grande émotivité et divers problèmes de concentration. Au bout d'un certain temps, les vrais soucis commencent à poindre, comme le risque accru d'obésité, de diabète et de développer des maladies cardiaques.

La privation de sommeil

La privation de sommeil dangereuse pour la santé

La fameuse expérience Russe menée sur des prisonniers illustre à l'extrême notre vulnérabilité face au manque de sommeil. Maintenus éveillés grâce à un gaz non létal, les patients de cette expérience commencèrent en effet à perdre le contrôle de leurs émotions au bout d'une grosse semaine. Certains sont carrément devenus très instables au point de sombrer dans une violence alimentée par une paranoïa manifeste et par un manque flagrant de la moindre empathie.

Bien évidemment, rien de tel chez les personnes touchées par l'insomnie, dans la vie de tous les jours. En temps normal, la privation de sommeil se manifeste par une aggravation du stress et plus globalement par tous les symptômes évoqués plus haut.

Moralité : dormir est primordial, pour le corps et l'esprit. Votre corps vous le rendra. 

@Gilles