Fini le yoga ! Pour mieux dormir, passez au nidra !

 

Tout d'abord, une petite précision : le yoga tel qu'il est traditionnellement pratiqué en Occident, est en réalité appelé hatha yoga. Le nidra, qui promet des nuits « parfaites » étant lui aussi une sorte de yoga. Une forme de méditation beaucoup moins connue que nous vous présentons aujourd'hui. Avis aux amateurs !

 

Une meilleure méditation pour de plus belles nuits

La promesse du yoga nidra est claire et sans équivoque : une séance d'une heure équivaut à un sommeil de quatre heures. Séance qui assure à la personne qui s'y livre une nuit très reposante. Le rêve ? Peut-être mais si on en croit les adeptes, un rêve tout à fait accessible. Le nigra qui ne rime pas avec des positions complexes, se pratique allongé et offre la possibilité d'entrer dans un état de semi-conscience, entre l'endormissement et l'éveil et de débarrasser le corps et l'esprit de toutes les tensions accumulées. Tensions, c'est bien connues, souvent responsables des troubles du sommeil.

 

 

Une meilleure méditation pour de plus belles nuits

Assez paradoxalement, le but premier d'une séance de nidra est de ne pas s'endormir. Il faut prendre conscience de son corps et de tout ce qui l'entoure. Se détendre mais ne pas céder au sommeil. Rester alerte, se focaliser sur sa respiration, passer en revue chaque partie du corps (on appelle cela la « rotation de la conscience ») afin d'encourager le relâchement des muscles, avant de tenter de ressentir des sensations opposées : la douleur puis la légèreté de son corps, avoir chaud puis avoir froid, etc.

Les professeurs de nidra demandent également à leurs « élèves » de faire appel à des images mentales, afin de libérer d'éventuelles tensions enfouies profondément dans le subconscient.

 

Le nidra est conseillé à tout le monde. Y compris aux personnes qui n'ont pas de véritables problèmes de sommeil. Il existe plusieurs professeurs en France et des vidéos sont disponibles sur internet.

 

Gilles ROLLAND