Pas évident de trouver le sommeil (et de le garder) quand on attend un enfant. Parfois, on s'imagine que tout ceci n'est relatif qu'au ventre, qui, en grossissant, oblige la femme enceinte à adopter des positions pas forcément très confortables. Bien sûr, ce facteur influe sur les troubles du sommeil qui peuvent apparaître pendant la grossesse, mais pas seulement. Car les hormones s'invitent à la fête et finissent de rendre cette question épineuse. Fatiguée le jour, la femme enceinte a ainsi parfois du mal à s'endormir ou ne dort pas aussi bien qu'avant. Pourtant, elle a besoin de repos. Que faire ? On vous donne quelques conseils...

Accepter que le corps change...

Et qu'un petit être humain est en train de se faire une place... Au début, l'organisme s'adapte. La production de progestérone notamment, qui a un effet relaxant, fatigue. En journée et la nuit aussi, qui est bien souvent agitée, pour ne pas dire blanche. Les insomnies sont en effet fréquentes durant les 3 premiers mois, mais ont tout aussi souvent tendance à disparaître par la suite. Il convient donc d'être à l'écoute de son corps. D'adopter un rythme sain, de ne pas se coucher trop tard, de manière à pouvoir se lever la plus reposée possible. Surtout quand on travaille et qu'il faut assurer 7 à 8 heures toute la journée.

Quand cela est possible, l’emménagement de siestes de moins d'une heure, peut aussi aider. Le tout avant 16 heures pour ne pas venir augmenter le risque d'insomnie au moment du coucher.

Et si malgré toutes ces précautions, Morphée ne montre toujours pas le bout de son nez, ne restez pas au lit. Levez-vous, faites quelques pas, lisez un peu, buvez un verre d'eau ou une tisane et retournez vous coucher.

 

Prendre soin de soi

La caféine n'est pas toxique pour votre bébé mais peut vous empêcher de dormir. Limitez la consommation de café. Le thé est moins agressif à ce niveau mais il convient aussi de ne pas dépasser 3 tasses par jour. Une douche ou, à plus forte raison, un bain chaud, peut aussi aider pour se relaxer au moment du coucher. Pour évacuer le stress et laisser au corps le temps de se préparer à la nuit. Nuit qui sera beaucoup plus calme à partir du 4ème mois.

 

Trouver la bonne position

C'est le problème le plus gênant, quand la fin de la grossesse se profile et que le ventre est bien rond. On ne peut plus dormir sur le ventre par exemple et le fait de bouger la nuit peut aussi aller de pair avec des réveils qui, à la longue, s'avèrent usants. Bébé quant à lui, ne va pas se gêner pour bouger, de nuit comme de jour. Forcément, le ventre n'étant pas équipé de fenêtres, impossible de voir pour lui si c'est la nuit ou le jour. Et de toute façon, il s'en moque. Il se développe et doit se dire qu'il a tout le temps pour prendre le pli et faire ses nuits.

Pour ce qui est de la position donc, il est conseillé, à partir du 7ème mois, de dormir sur le côté gauche. Une posture qui facilite la circulation du sang (la veine cave intérieure étant située à droite). Il est aussi indiqué de placer un coussin sous le ventre et entre les genoux en fin de grossesse.

Enfin, vous pouvez faire des étirements avant de vous coucher pour éviter les fréquentes crampes ! 

Bien entendu, l’achat d'une bonne literie est aussi recommandé, histoire de vous donner toutes les chances de bien dormir pendant la grossesse.

dormir-enceinte

Gilles Rolland