Des besoins différents pour chacun

Pour beaucoup de personnes, bien dormir la nuit pendant l'hiver, implique de surchauffer la chambre à coucher. D'autres au contraire, dorment la fenêtre ouverte, et cela même si dehors, le mercure descend largement en dessous de zéro.

La température inflence la capacité d'endormissement

La température de la chambre est cruciale pour l'endormissement. Il ne doit donc pas faire trop chaud, ni trop froid, et la couette et la couverture doivent être prises en compte, tout comme la matelas, dont la matière peut influer sur la chaleur entourant le corps pendant la nuit.

Il est ainsi entendu que la température ne doit pas excéder 19 degrés. Voire 18.

Une donnée notamment basée sur le besoin du corps de se refroidir de quelques dixièmes de degrés pendant l'endormissement. C'est d'ailleurs pour cela que l'été, en période caniculaire, la majorité des personnes dorment non seulement moins bien, mais éprouvent des difficultés à trouver le marchand de sable.

En cela, l'installation d'un thermostat, qui vous permettra de régler au mieux la température dans votre chambre (et pourquoi pas de faire des économies d'énergie), peut être la solution pour retrouver une bonne qualité de sommeil.

chauffage-chambre

Gilles Rolland