Chacun a ses préférences quand vient le moment du coucher. Sur le ventre, bras le long du corps, sur le dos ou sur le côté, à priori, la chose est plutôt innocente. Pourtant, il semblerait que notre position pour dormir soit bien plus éloquente qu'on ne le pense. C'est du moins ce qu'affirme Joseph Messinger, un expert en langage corporel. 

Dormir sur le côté

Dormir sur le côté 

Généralement, cette position traduit un complexe de remise en question et d'évolution. Si vous vous endormez tourné vers la gauche, cela implique un esprit perturbé par un changement. Les dormeurs qui privilégient le côté droit sont quant à eux plus autoritaires, voire possessifs.

L'analyse va même plus loin. Notamment quand elle affirme que les personnes qui s'endorment avec la main contre la joue gauche sont en général en quête de courage. Si il s'agit de la joue gauche, c'est d'affection dont la personne a besoin.

Dormir sur le dos 

Cette position symbolise un équilibre psycho-dynamique. Si les mains sont croisées sur le ventre, cela signifie que le dormeur est en pleine remise en question et si les bras sont disposés de chaque côté de la tête, c'est du côté d'un désir d'élévation que la signification se situe.

Dormir sur le ventre 

Très fréquente chez les adolescents, cette posture indique chez l'adulte un manque affectif ou la volonté de calmer un sentiment d'hypersensibilité.

 

Bonus

Dormir suspendu par les pieds : soit vous êtes Batman, soit vous êtes un vampire.

Bien sûr, ces interprétations sont à prendre avec des pincettes.

 

Gilles Rolland