L'hiver, il est plutôt facile de bien dormir. Quand on ne souffre pas de troubles du sommeil particuliers bien-sûr. L'hiver, quand les températures sont au plus bas et que dehors les éléments se déchaînent, il est très agréable de se glisser sous la couette, bien au chaud, et de se couper du monde extérieur en attendant que Morphée vienne nous enlever pour nous emmener au pays des rêves. Mais l'été c'est plus délicat... Le changement d'heure, le fait que le soleil se couche plus tard, le bruit et forcément la chaleur sont des facteurs impactants qui peuvent aller de pair avec une détérioration du sommeil. Alors comment amenuiser, voire supprimer, ces impacts ? Comment bien se préparer pour l'été afin de continuer à dormir comme un bébé ?

 

Garder de bonnes habitudes

Cela risque de ne plus être le cas mais pour le moment, qui dit été, dit changement d'heure ! Certes, le fait d'avancer l'horloge d'1 heure n'est pas aussi perturbant que de subir un décalage horaire de 7 ou 8 heures mais cela peut néanmoins chambouler un peu le sommeil. Heureusement, le corps s'habitue relativement vite et quand on change d'heure le 31 mars, on a généralement le temps de s'accoutumer avant l'arrivée des grosses chaleurs. Pour autant, mieux vaut prévenir que guérir et anticiper pour le mieux le changement d'heure.

 

 

Plus de jour pour moins de sommeil

La changement d'heure va de pair avec le fait que le soleil se couche plus tard. Fin juin, alors que les journées sont les plus longues et que l'été débute véritablement, une journée peut durer plus de 16 heures, contre plus de 8 heures en hiver. Logiquement, alors que le corps est conditionné pour se mettre en veille la nuit, il est parfois difficile de respecter sa routine de sommeil l'été, quand le soleil joue les prolongations. Finalement, la problématique est un peu la même que pour les personnes vivant dans des régions du monde où le soleil ne se couche pas pendant des semaines. C'est dans ces moments qu'il est le plus important de vraiment s'imposer une discipline pour favoriser un repos constant de qualité. Il y a aussi les habitudes qui changent l'été. Qui dit journées plus longues, dit aussi repas qui s'éternisent, apéros entre amis et fêtes jusqu'au bout de la nuit. Des instants à partager entre amis ou en famille sont malheureusement susceptibles de mettre à mal notre sommeil, ou du moins sa qualité. Veillez donc à essayer de maintenir une routine. Fermez les volets ou les stores de votre chambre pour instaurer l'obscurité la plus totale possible et ne bouleversez pas trop vos horaires de coucher. Même si la tentation est grande de veiller et même s'il est bien-sûr également conseillé d'en profiter (c'est bon pour le moral), il faut absolument prendre soin de son sommeil. Le mieux est donc de faire des nuits d'au moins 7 heures, avec des heures de coucher et de lever constantes. Été comme hiver !

 

 

Pratiquer du sport le matin

L'activité physique est excellente pour la santé et pour le sommeil en particulier. N'importe quel sport est conseillé s'il est pratiqué avec modération. Le footing, le basket-ball, le foot, le fitness, la marche... C'est au choix ! Cela dit, l'été, pratiquer du sport pour bien dormir se doit d'être fait le matin. Pourquoi ? Car la température corporelle augmente avec l'activité physique. Faire du sport le soir va donc automatiquement perturber l'endormissement. De plus, les températures sont plus clémentes en début de journée durant l’été. Le matin, vous pourrez par contre profiter de tous les avantages sans les inconvénients.

 

 

Adopter un bon régime !

Pas un régime au sens propre. Disons plutôt routine alimentaire saine. Là encore, l'été, les tentations peuvent être grandes. Les plateaux de fruits de mer, les frites, les gâteaux apéritifs, l'alcool... L'été plus que jamais, il est important, le soir en particulier, de limiter les aliments trop gras, trop salés ou trop sucrés pour bien dormir. La digestion aussi provoque une augmentation de la température corporelle. Quand on mange beaucoup le soir, on met donc plus de temps à digérer. Aller se coucher le ventre plein va donc grandement affecter l'endormissement et favoriser par la suite les réveils nocturnes. Quand on opte pour un repas léger et qu'on limite sa consommation d'alcool et d'excitants, on augmente par contre ses chances de bien dormir. On prépare son corps de façon optimale pour une bonne et longue nuit reposante !

 

Bien s’hydrater

L'été plus que jamais, boire est primordial. De l'eau bien sûr ! Quand il fait chaud, le corps transpire et doit donc être régulièrement hydraté pour continuer à fonctionner à plein régime. Les spécialistes préconisent de boire au moins 1 litre et demi par jour. Même si les besoins peuvent varier suivant les personnes. L'important est de boire régulièrement entre le lever et le coucher et de garder une bouteille d'eau près de soi pendant la nuit, afin de compenser la sudation.

 

Quelques astuces pour survivre à la chaleur

Il existe plusieurs astuces pour supporter ou réduire la chaleur au plus fort de l'été. Privilégiez le coton. Pour vos vêtements bien-sûr. La nuit, dormir nu peut également aider. Le corps régule mieux sa température de cette façon (y compris l'hiver d'ailleurs). Gardez à portée de main un linge humide pour vous rafraîchir la nuit en cas de besoin et prenez une douche tiède avant d'aller vous coucher. Car si la tentation d'une douche froide peut être grande, cela va paradoxalement provoquer une augmentation de l'impression de chaleur par la suite. Une douche tiède aura ainsi des effets plus efficaces sur le long terme. Si vous le pouvez, optez pour un climatiseur, sans en abuser bien-sûr. Transformer sa chambre en congélateur n'est pas non plus la bonne solution même si c'est tentant quand il fait 30 degrés à l'extérieur. Un ventilateur peut éventuellement aider à supporter la chaleur également. De même qu'un rafraîchisseur d'air.