Cocorico ! Dreem, le nouvel objet connecté censé vous aider à retrouver un sommeil de qualité, est une invention française, portée par deux anciens élèves de l'École de polytechnique, qui bénéficient en outre du soutien de grands groupes.

 

 

Dreem, c'est quoi au juste ?

Il s'agit donc d'un bandeau, ou plus exactement d'une sorte de casque, connecté à votre smartphone, programmé pour améliorer la qualité du sommeil, mais aussi pour augmenter sa durée.

Dreem dissimule ainsi sous une couche molletonnée un total de 6 électrodes (4 sur la bande frontale et 2 sur les oreilles). Un objet qui s'adresse avant tout aux personnes stressées, âgées et/ou soumises à des perturbations sonores au moment du coucher. Analysant en permanence les données que le porteur lui envoie, Dreem adresse à son utilisateur, au moment opportun, un stimulus acoustique par conduction osseuse. Un stimulus qui va booster la phase de sommeil profond lorsqu'elle se déclenche, et ensuite la prolonger. Le matin, Dreem passe également à l'action pour réveiller le dormeur, en douceur, lors de la phase de sommeil léger, à une heure au préalable programmée dans l'application du smartphone.

Si on en croit les créateurs, qui sont aujourd'hui à la tête d'une start-up établie à Paris, qui emploi une quarantaine de personnes, Dreem est beaucoup plus efficace que tous les objets connectés visant à améliorer le sommeil, déjà présents sur le marché.

Bien sûr, seule une utilisation durable pourra nous dire si ce dernier est vraiment aussi efficace, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il encourage déjà une certaine curiosité.

À noter qu'il faudra compter plus de 300€ pour vous en procurer un...