Changement d'heure : comment éviter que cela n'impacte trop notre sommeil ?

 

Tout d'abord, avant d'aborder la question du sommeil, pourquoi changeons-nous d'heure deux fois par an ? Tout simplement pour favoriser les économies d'énergie concernant l'éclairage. En changeant d'heure, on tente en effet de caler les heures d'activités avec les horaires d'ensoleillement. C'est aussi simple que cela. Pour autant, le changement d'heure, que l'on parle de l'heure d'hiver ou de l'heure d'été, entraîne aussi quelques perturbations du côté du sommeil. Peut-être moins en automne quand on « gagne » une heure qu'au printemps, quand on « perd » une heure de sommeil, mais quand même... Ces perturbations, plus ou moins marquées suivant les personnes, peuvent néanmoins être limitées...

 

 

 

 

Changement d'heure : quelques conseils pour mieux passer le cap

Tout d'abord, il convient de bien se préparer. Certes, on change d'heure le week-end et il n'est pas toujours évident de se dire qu'il va falloir se coucher plus tôt un samedi soir quand on a prévu de faire la fête. Pourtant, là est la clé ! En se calant dès la vieille au soir sur le nouvel horaire, on réduit considérablement les effets secondaires dus au changement d'heure.

Le mieux étant de se coucher à une heure qui vous permettra d'avoir le même nombre d'heures de sommeil, malgré le passage à l'heure d'été/heure d'hiver. En cela, la grasse matinée le matin suivant le changement d'heure, est fortement déconseillée. On se réveille et on ne traîne pas au lit !

 

Changement d'heure : bien garder à l'esprit les règles élémentaires

Le passage à l'heure d'été ou d'hiver peut aussi être une bonne occasion de veiller à adopter les bons comportements concernant notre sommeil. À veiller à surveiller son alimentation par exemple et à ne pas trop manger le soir avant d'aller se coucher, car une longue digestion peut retarder l'endormissement. On peut opter pour une bonne infusion, prendre un bain chaud, lire un livre, mais ne pas se tourner vers les écrans. On peut aussi écouter un peu de musique. Douce ou pas, c'est à chacun de voir. Bref, il faut rechercher la détente. Lâcher-prise, tenter de garder le stress à distance, évacuer la tension accumulée et surtout ne pas appréhender le changement d'heure...