Contrairement à ce que son appellation peut laisser penser, la Journée du Sommeil n'est pas consacrée au farniente. Le but n'est donc pas de poser ses RTT et de dormir toute la journée... Cela dit, la Journée du Sommeil pose, comme chaque année, de vraies questions. Des interrogations destinées à justement améliorer la capacité de son sommeil, car comme chacun sait, bien dormir influe directement sur la santé. Et après tout, il est toujours bon de rappeler que nous dormons 1/3 de notre vie ! 

journée sommeil 2016

Sommeil et nouvelles technologies

 

Cette année, la Journée du Sommeil a choisi d'articuler sa dynamique autour des nouvelles technologies. De souligner l'influence des écrans divers et variés, des tablettes, des ordinateurs, des télévisions ou des téléphones portables. Des appareils aujourd'hui omniprésents dans nos vies qui peuvent altérer la bonne qualité de notre sommeil.

C'est dans ce contexte que l'INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) se penche sur cette évolution de nos habitudes de vie, afin de comprendre comment ces objets connectés (ou non d'ailleurs) agissent sur nos nuits, en donnant au passage des clés pour adapter son comportement au mieux.

Dans cette optique, les spécialistes se sont donnés pour objectif d'apprendre à utiliser les technologies modernes de manière à préserver ou à améliorer la qualité de nos nuits.

nouvelles technologies sommeil

À noter cette année, la mise en place du premier VILLAGE SOMMEIL VIRTUEL, à partir du 15 mars, pour échanger avec des experts et s'informer sur le sommeil.

Et comme à l’accoutumé, cette journée verra l'ouverture d'une cinquantaine de centres du sommeil dans plus de 40 villes, avec la participation de nombreuses associations, qui partiront à la rencontre du public.

Toute les informations : www.institut-sommeil-vigilance.org

 

Gilles Rolland